LIMAMETTI.COM – Le ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye souhaite une interdiction pure et simple des manifestations dans tout le pays dans le cadre de l’affaire Petrotim. Sur le plateau de Grand Jury de la Rfm, ce dimanche, il a soutenu : “Macky a gagné à plus de 55% à l’élection présidentielle de 2019. Ces opposants, personne ne les écoute, ils n’ont que le verbe et l’injure à la bouche, croit-il savoir.

On ne peut pas après les élections instaurer un climat de défiance vis-à- vis des Institutions. Une fois, deux fois, trois fois de manifestations, ça suffit. Mais vouloir marcher tous les week-ends, c’est trop ! Ça devient de l’anarchie. Cela devient insupportable.” Selon lui, les manifestations n’ont pas de sens dans la mesure où le pouvoir de Macky Sall est “en train de construire un Etat et d’éradiquer la pauvreté”. “On ne peut plus accepter que des manifestations se déroulent à répétition dans les grandes villes, martèle le responsable de l’Apr.

Un Etat, on ne s’amuse pas avec. On ne peut pas conquérir la pouvoir dans la rue et par la rue. Ils ont utilisé tous les moyens pour déstabiliser le régime et Macky, ils n’ont pas réussi, maintenant ils visent Aliou Sall, pour ébranler le pouvoir.” Sur l’absence de soutien des alliés de l’Apr au maire de Guédiawaye suite à l’affaire Petro-Tim, le ministre d’État dédramatise : “Les alliés sont des compagnons de lutte. Ils n’ont pas à se prononcer sur l’affaire Aliou Sall car ce dernier n’est pas du Pouvoir. C’est un citoyen qui assume son destin personnel. Il est attaqué parce que c’est le frère du président Macky.”