Mbour : Le maire Fallou Sylla risque 6 mois de prison

Le maire de Mbour (Ouest) El Hadji Falllou Sylla a fait face au juge Tribunal de grande Instance de Mbour. Il risquerait 6 mois ferme de prison pour faux et usage de faux et falsification de documents administratifs. Il s’agit d’une affaire de plus de 100 millions. La place publique du boulevard Houphouët-Boigny située au centre-ville entre les quartiers Escale, Téfesse et Onze novembre qui avait été emménagée par l’équipe municipale qui a précédé le maire actuel, a été rasée par celle du maire Fallou Sylla. La raison, un centre commercial qui devait être construit.

A LIRE AUSSI : Affrontements : Le procès des pêcheurs de Mbour finalement renvoyé

L’association “Mbour justice’’ à cet effet, poursuit l’élu de la ville pour des éclaircissements sur cette affaire qui tourne autour de cent millions. Durant le procès, le maire n’a cependant pas été en mesure de fournir les documents qui prouvent qu’il a eu l’avale du Conseil municipal pour procéder à la démolition comme il le disait. C’est pourquoi le juge a renvoyé l’audience jusqu’au 3 février et l’accusé a jusqu’à cette date pour fournir tous les documents.