LIMAMETTI.COM – Il n’a pas ménagé sa peine depuis l’éclatement de l’affaire de viol et de menaces de mort dont Adji Sarr accuse Ousmane Sonko.

Me El Hadj Diouf a réagi, au cours d’un entretien téléphonique avec nos confrères de Dakaractu au communiqué des conseils du leader de Pastef/Les Patriotes, en soulignant «une campagne de manipulation» et en s’étonnant que l’autre partie «veuille nier le prélèvement de sperme».

Il estime que «la campagne pro-Sonko de manipulation a déjà été démantelée». «Elle a été orchestrée par les avocats du leader de Pastef», a ajouté Me Diouf.
L’opération, dit-il, consiste principalement «à nier l’existence d’un prélèvement de sperme».

L’avocat affirme qu’il s’agit là «d’allégations scandaleuses, infondées et mensongères». « Il y’a bel et bien un prélèvement de sperme effectué par le médecin qui a consulté Adji Sarr immédiatement après le viol», a réaffirmé l’avocat.

«Un soi-disant communiqué de presse, sans cachet ni signature, des avocats de Ousmane Sonko parle de procès-verbal (PV) de la Gendarmerie. Je rappelle qu’aucun avocat de Ousmane Sonko ne peut encore accéder au dossier, ne peut détenir un procès-verbal (PV). Parce que leur client a refusé de répondre à la convocation des enquêteurs. Il ne peut pas avoir des avocats», a-t-il précisé.