Me Malick Sall, Le ministre de la Justice, a annoncé que l’Etat compte généraliser la mise en place des bureaux de recouvrement des peines.

A lire aussi : La justice sénégalaise souffre d’un manque criard d’effectif

« Pour la plupart, le peines prononcées sans mandat de dépôt ne sont jamais purgées, ainsi que les amendes ne sont presque jamais recouvrées. Ainsi, l’Etat perd une dizaine de milliards chaque année », a déclaré Me Malick Sall dans des propos relayés par la RFM.

A lire aussi : L’avis de Me Malick Sall sur les longues détentions concernent les prisonniers “Oubliés”

Et d’ajouter, « par contre, nous avons constaté, par exemple, qu’à Saint-Louis où un bureau a été installé, nous avons recouvré presque 8 millions de francs, en quelques semaines. C’est pourquoi nous voulons élargir ces bureaux partout au Sénégal ».