Si ça ne dépendait que de Pape Samba Mboup, ancien ministre chef de cabinet de Abdoulaye Wade et soutien du Président Macky Sall au niveau de la conférence des leaders de Benno Bokk Yaakaar, les meetings et autres grands rassemblements des responsables, dépensant des millions, n’auraient jamais lieu. Selon lui, la solution, c’est de repenser la démarche.

En lieu et place des meetings qui demandent beaucoup d’argent dans ce contexte difficile, Papa Samba Mboup pense que les responsables du côté du pouvoir doivent aller vers la mise sur pied de missions légères qui vont aller parler à la population dans les différents coins du pays, y tenir assemblée générales et après revenir avec des inputs de chaque localité et les remonter au président de la République.

Lire aussi l’article : Meeting tous azimuts : comment les responsables apéristes leurrent Macky Sall

Je trouve que c’est mieux ! Tout le monde, depuis la réunion avec le Président, se précipite à tenir des meetings. Pour moi, ce n’est pas le moment de tenir des meetings. Les meetings sont d’abord folkloriques, couteux et les gens se déplacent dans ce contexte de Covid. Pour moi, la solution la meilleure, c’est de mettre sur pied de petites commissions légères de quelques membres, c’est moins coûteux, qui vont aller vers les populations dans les communes, dans les départements…. un peu partout, tenir des assemblées générales, échanger avec les gens et apporter le message au Président. Je trouve que c’est mieux que les meetings”, dit-il.