Une défense qui perd ses repères. Ils n’ont pas pris de but sur le terrain. Seulement, en dehors, ils n’ont pas encore vu le but. Malgré les chiffres mirobolants glissés sur du papier, Kara Mbodj et Kalidou Koulibaly restent à Anderlecht (Belgique) et Naples(Italie). Pour le moment

Kara Mbodj dans le onze de base desMauves à l’occasion de la journée de la saison 2017-2018 de Jupiler League belge. Pareil pour Kalidou Koulibaly avec Naples, en Italie. Cela commence à être envisageable au vu des offres mirobolantes rejetées par leurs directions respectives.

Lire l’article : Kalidou Koulibaly : Naples crache sur 39,4 milliards FCfa

A moins de vouloir monter les enchères d’ici à la fin du marché des transferts. La dernière en date est une offre de 60 millions d’euros(39,3 milliards FCfa )venant de Chelsea. Soit 20 de plus que la proposition du mercato de 2016. Mais Naples a encore opposé un niet catégorique.

Lire aussi l’article : Kara et Kalidou convoités: l’Angleterre s’arrache la défense des Lions

A ce rythme, les champions d’Angleterre pourraient tâter d’autres pistes. Pour l’autre sénégalais,Kara Mbodj, l’enveloppe de 8,8 millions d’euros (13,3milliards FCfa)de Leicester n’a pas perturbé Anderlecht, auteur d’un 34e titre national. Pourtant, c’est pratiquement le double du montant de la transaction avec Genk (4,5 millions d’euros, soit 6,8 milliards FCfa)il y a juste deux ans.

Sa prolongation de contrat avec les Mauves au lendemain de la CAN 2017 inclut-elle une clause libératoire? Par le passé, West Ham, Sunderland, Swansea ou West Bromwich Albion avaient tenté de le recruter, sans succès.

Hormis les clubs anglais, Lyon a en milieu de semaine toqué à la porte du défenseur de 27 ans. Kara et Kalidou ont jusqu’au31 août pour trouver chaussure à leurs pieds.

Limametti.com