Fabienne Kabou, la Sénégalaise qui a provoqué la mort de sa fille de 15 mois en l’abandonnant sur la plage de Berck-sur-mer, en France, a été condamnée hier à 15 ans de réclusion criminelle par la Cour d’assises du Nord.

Le procès en appel, ouvert le 8 septembre, aura duré une semaine.
Pour rappel, le 24 juin 2016, elle avait été condamnée à 20 ans de prison pour l’assassinat de sa fille de 15 mois, Adélaïde, avant de faire appel par la suite. La Cour d’assises a finalement confirmé que c’était bien Fabienne Kabou qui avait ôté la vie à sa fille.
«J’estime que quelque chose ou quelqu’un a agi en moi pour assassiner ma fille, a-t-elle avancé à l’audience. Un peu comme si quelqu’un avait commandité sa mort, par mes mains, et en faisant d’une pierre deux coups, puisqu’il a aussi ruiné ma vie» avait-elle dit.