Selon des sources proches de l’APR, l’envoyée spéciale du président de la république, M.Aminata Touré aurait décidé de quitter le camp présidentiel, après les investitures des législatives de Juillet 2017.

Il paraît que des négociations avancées étaient en cours au sein du camp présidentiel pour investir l’ancienne chef du gouvernement comme tête de liste, et in fine, présidente de l’assemblée nationale, à l’arrivée des manoeuvres d’en haut lieu aurait fait changer les plans du président Macky Sall, ce qui aurait expliqué le choix de Mouhamed Boun Abdoulaye Dione.

À l’arrivée, une investiture comme tête de liste dans la région de Kaolack aurait été proposée à Aminata Touré qui aurait tout refusé et s’apprêterait à quitter le camp présidentiel. L’avenir nous édifiera.

leral.net

Comments are closed.