Modou Guèye «Devant une glace, je me considère plus beau que Brad Pitt»
Modou Guèye «Devant une glace, je me considère plus beau que Brad Pitt»

LIMAMETTI.COM – Son apparition à l’émission Kakatar sur la Tfm, présentée par Ya Awa Dièye, a fait sensation. Personnage atypique, il se singularise par son franc-parler et ses idées décalées qui le rendent incompris, voire complètement à côté de la plaque aux yeux de certains.

Modou Guèye, c’est aussi, un homme de principe qui refuse de transiger face aux fourberies de la vie, un écorché vif, un solitaire, un tantinet maniaque. Face à L’Observateur, il confie un pan de sa vie autant riche que trépidante. A bâtons rompus…

Limametti vous propose une partie de l’interview réalisée par le journal l’Obs

Le blanc renvoie aussi à la pureté. Iriez-vous jusqu’à dire que vous l’êtes, que vous êtes irréprochable, blanc comme neige ?

J’ai l’habitude de dire que Dieu ne se laisse pas attendrir. Il faut être humain et avoir un cœur pour se laisser attendrir et Lui ne l’est pas. Tout ce que je fais comme péché, c’est de mon ressort. Pour ne pas me leurrer, j’évite de dire que Dieu est au contrôle de tout ce qui se passe dans ma vie et qu’Il va me pardonner mes péchés parce qu’Il est Bon et Miséricordieux. Ce serait bien trop facile. Tout ce que je fais, j’en suis responsable et j’en assumerais les conséquences. De ce fait, il m’est plus facile de respecter les recommandations divines, plutôt que de les transgresser. Il y a deux chemins, celui qui mène au Paradis et celui qui va vers l’Enfer.

Pour moi, le choix est vite fait. Je ne peux pas rester 2 jours sans penser à ma tombe, ce mètre carré là me traumatise. Je dors dans une chambre de 200 M2, avec l’air conditionné, mais quand je pense au jour où je serai enseveli, j’ai même chaud. Je n’irais pas jusqu’à dire que je ne commets pas de péchés ou que je ne flanche pas. Toutefois, j’essaie de m’améliorer de jour en jour. J’ai banni certaines pratiques de ma vie. Je suis une personne, mais quand je prends des décisions, je les respecte

. Dieu sait que j’ai eu pas mal de tentations. J’ai grandi dans un milieu où il avait la délinquance, la drogue, le grand banditisme, mais je n’ai jamais cédé face à tout ça. Je ne fume pas, je ne bois même pas d’alcool. Si les interdits dans l’Islam venaient à être tolérés, je ne le ferais pas. Je connais les ravages de l’alcool sur la santé et je ne prendrais pas le risque de me saouler et d’aller me tuer au volant. A quoi bon fumer également si ce n’est que pour noircir ses dents et ses lèvres ! Ça ne ferait que m’enlaidir. Je sais que je suis mignon, je me considère même plus beau que Brad Pitt, mais bon…