LIMAMETTI.COM- Les manifestations reprennent à Ndingler. La population de cette commune de Ndiaganiao est descendu dans la rue pour manifester contre l’accaparement de leurs terres.

Plusieurs maisons ont été détruites par le DSCOS  dans un cadre d’un projet. Selon le journal Libération, 6 paysans ont fait une descente musclée dans l’exploitation musclée.

Les villageois accusent le PDG du Groupe Sedima de vouloir faire main basse sur presque 75 hectares de leurs terres pour y développer son projet «agrobusiness».

L’affaire, qui a connu un moment de répit, a pris une nouvelle tournure.D’après L’Observateur, des incidents ont éclaté à nouveau entre les deux parties.

En début de semaine, six paysans ont effectué une descente musclée dans l’exploitation de l’homme d’affaires pour exiger qu’un container, installé depuis plusieurs mois au niveau de la zone litigieuse, soit déplacé immédiatement, au motif qu’il se trouverait sur leurs terres.

Des échanges houleux ont eu lieu. Les paysans ont promis de revenir, pour se faire entendre, si le container n’est pas déplacé.