Beaucoup parmi vous ne vont pas  le croire! Mais Limametti est en mesure de vous confirmer que des femmes ont dirigé un temps de prière musulman sans porter le voile à Paris.

Après Seyran Ateş, imame de la mosquée Ibn Rushd-Goethe de Berlin, Anne- Sophie Monsinay et Eva Janadin sont les deux premières femmes imames en France.

Inacceptable, intolérable par l’Islam classique: prier en totale mixité, des hommes et des femmes qui se mettent côte à côte. En plus de cela, des femmes qui prient dans porter le voile.

« Cet islam progressiste est fondé sur quatre grands principes : l’égalité entre les femmes et les hommes d’abord. Toute femme qui le désire peut ainsi devenir imame, prêcher et prier avec les hommes dans la même salle sans hiérarchie spatiale et dans une totale mixité. Ce samedi, c’est bien le cas. Femmes et hommes prient les uns à côté des autres, dans une quasi-parité. Second principe : la liberté de porter ou non le voile « qui relève du choix personnel », insiste Eva Janadin. », rapporte Le Parisien parcouru par aLimametti.com.

Ces femmes innovatrices prévoient des cérémonies mensuelles afin de mesurer l’affluence des fidèles séduits par cet nouvel Islam, cet Islam progressiste qui selon elles réconcilie la foi avec la raison et l’esprit critique.

Ces femmes qui déclarent vouloir apporter leur pierre à la construction d’un Islam de France adapté aux acquis de la modernité, prononcent tous les sermons et formules en français.

L’Histoire retiendra que le samedi 7 septembre 2019, deux femmes ont dirigé un temps de prière musulman.