DécÚs Sidy Lamine Niasse : Les condoléances de Abdoulaye Wade à Ahmed K. Niasse | Limametti.com

News Unes

DécÚs Sidy Lamine Niasse : Les condoléances de Abdoulaye Wade à Ahmed K. Niasse

Abdoulaye Wade
Publié par Ly Bousso

Abdoulaye Wade                                                                                                            Ancien PrĂ©sident de la RĂ©publique du SĂ©nĂ©gal Rue A x 7 Point E Dakar SĂ©nĂ©gal

 13 Avenue de La Maye 78000 Versailles

Ă  Ahmed Khalifa Niasse

Cher Ahmed,

J’ai Ă©tĂ© trĂšs content de t’avoir au tĂ©lĂ©phone et de te prĂ©senter mes condolĂ©ances pour la perte de ton petit frĂšre Sidy Lamine Niasse qui a toujours eu envers moi les Ă©gards d’un fils pour son pĂšre.

Le dĂ©part de Sidy est une perte incommensurable pour notre pays et pour l’Afrique.

Quand j’ai ouvert la voie de la presse non gouvernementale il a Ă©tĂ© le premier Ă  suivre avec Walfadjri. A une Ă©poque oĂč tout Ă©tait difficile, crĂ©er un journal n’était pas Ă©vident. Avec l’intolĂ©rance gĂ©nĂ©rale qui rĂ©gnait Ă  l’époque et est venue s’ajouter Ă  l’esprit dirigiste de l’Etat prĂ©tendu socialiste, peu de gens croyaient que l’organe pourrait vivre longtemps, surtout que dĂšs le dĂ©part Sidy a fait preuve d’une vĂ©ritable indĂ©pendance d’esprit.

Avec trÚs peu de moyens Sidy a su imposer son hebdomadaire et, peu de temps aprÚs, créer la télévision qui, de nationale limitée à notre pays est devenue internationale écoutée dans le monde entier. Dans les publications et les télévision africaines Walfadjri occupe une place honorable, trÚs probablement dans les premiÚres loges.

Au plan politique, les organes de presse du groupe ont su maintenir l’équilibre entre le pouvoir et l’opposition. Comme le dit Jean de Lafontaine, on ne peut pas contenter tout le monde et son pĂšre. Donc il y aura toujours des mĂ©contents.

Ayant Ă©tĂ© pendant longtemps Chef de l’opposition je n’ai jamais eu Ă  me plaindre des organes Walfadjiri.

AprĂšs cet hommage mĂ©ritĂ© au Groupe Walf et Ă  son fondateur, je profite de l’occasion pour prĂ©senter mes condolĂ©ances Ă  Abdourahmane Camara le fidĂšle compagnon, l’ñme et la colonne vertĂ©brale du magazine, Ă  tous les journalistes, techniciens et plus gĂ©nĂ©ralement Ă  tous les employĂ©s du Groupe Walfadjri.

Tu exprimeras Ă  sa famille, surtout aux enfants pour qui j’ai une pensĂ©e affectueuse, mes sentiments attristĂ©s en les exhortant de se soumettre, en bons musulmans, au dĂ©cret divin et de toujours prier pour lui.

Sidy Lamine Niasse disparait au moment oĂč je travaillais avec lui sur un projet consistant Ă  trouver des ressources permanentes pour faire de  Walf-TV un projet toujours plus large, toujours plus solide, Ă  l’instar des grandes tĂ©lĂ©visions mondiales. Si mon offre intĂ©resse le successeur, qui aura la tĂąche difficile tant il est vrai que remplacer Ă  la tĂȘte du Groupe un homme de la dimension de Sidy Lamine Niasse ne sera pas un exercice facile, mais nous le soutiendrons de toutes nos forces.

Sur ce sujet j’ai eu un bref entretien avec Cheikh juste avant son embarquement pour Dakar.

Un gĂ©ant de la presse africaine a disparu mais aussi un croyant combattant infatigable pour notre religion dont il a une maitrise rare.   Puisse Dieu, le Tout Puissant, le MisĂ©ricordieux, inspirer les jeunes africains de l’exemple de Sidy Lamine Niasse qui a rĂ©ussi le parcourt du combattant sur un chemin montant, difficile et malaisĂ©, parsemĂ© de fosses et de trappes, avec partout des embusquĂ©s, ennemis de la libertĂ© et de la vĂ©ritĂ©. MalgrĂ© tout il est parvenu au sommet et a plantĂ©, comme Armstrong sur la lune, le drapeau de la victoire aux couleurs du SĂ©nĂ©gal et de l’Afrique.

Que la terre lui soit légÚre.

DubaĂŻ, 4 DĂ©cembre 2018

Abdoulaye Wade

Ancien Présidentde la République du Sénégal,

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

A propos du rédacteur

Ly Bousso

Le web, une passion avant tout.

Laissez un commentaire