Enterrement de Sidy Lamine Niasse : La fille de Ahmed Khalifa Niasse sort de l'ombre et réagit | Limametti | Toute l'actualite Senegal du web en direct.com
News Unes

Enterrement de Sidy Lamine Niasse : La fille de Ahmed Khalifa Niasse sort de l’ombre et réagit

LIMAMETTI.COM – La fille d’Ahmed Khalifa Niasse a contacté Dakaractu ce matin de bonne heure pour se prononcer sur la polémique sur le sujet d’inhumation du défunt Sidy Lamine Niasse.

« C’est normal, toute cette polémique autour du lieu d’inhumation de mon oncle qui ne peut pas quitter ce bas-monde sans grand bruit, eu égard à sa renommée. Que chacun se mette à la place de Sidy Lamine Niasse ou de Ahmed Khalifa Niasse. On doit comprendre que Sidy Lamine Niasse a grandi entre Leona Niassène et Medina Baye. A l’époque, on l’appelait Saïd. Il avait un père, une mère, des oncles et des grands-frères qui le soutenaient alors qu’il n’était pas encore devenu ce grand monsieur dont tout le monde veut être l’ami aujourd’hui. Il n’avait pas de fils non plus. On doit l’inhumer à Kaolack. S’il est venu à Dakar, c’est uniquement pour gagner sa vie. Il doit se reposer près de ses parents et grands-parents », a déclaré Salma Niasse, depuis le Maroc où elle réside.

Interrogée sur les propos tenus par Cheikh Niasse, le fils du défunt patron de presse, Salma persiste et signe en ces termes : « On ne sait pas dans quel contexte Sidy Lamine aurait confié à son fils ce que celui-ci a rapporté hier au sujet de sa dernière demeure. Ce qui est sûr, c’est que le défunt attachait du prix au respect de la tradition familiale. Cheikh Niasse a aujourd’hui 30 ans. Il a tous les droits pour devenir un jour khalife général. Demandez-lui si l’on peut enterrer le khalife de Leona Niassène ailleurs qu’à Kaolack. La plupart des enfants de Sidy Lamine Niasse étaient des casaniers. Même pour apprendre le saint Coran un maître les retrouvait chez eux. Raison pour laquelle Cheikh ignore certaines réalités. Nous sommes des Wolofs pur jus. Des Saloum Saloum et non des Occidentaux ».

« Qu’on l’enterre à Yoff ou à Kaolack, je suis convaincue que mon oncle est déjà au paradis pendant qu’on polémique autour du lieu d’inhumation. Toute sa vie durant il a œuvré pour le progrès et s’est conformé aux recommandations de l’Islam », termine Salma Niasse.

A propos du rédacteur

Ly Bousso

Le web, une passion avant tout... L’amour que j’ai pour le web me pousse à aller de l’avant et me perfectionner.