LIMAMETTI.COM – Après le téléphone, c’est la facture d’électricité qui tourne autour de 57 milliards l’année, soit environ 4 à 5 milliards de FCfa par mois. L’État cherche à réduire cette facture pour alléger ses charges.

La facture de l’État central (bâtiments de la Présidence, Primature, ministères…) tourne autour de 12 à 15 milliards de FCfa par an. C’est le ministère des Finances qui prend en charge le règlement de cette facture de l’État central, à travers la rubrique budgétaire appelée ‘dépenses communes’.

Quant aux démembrements de l’État (établissements publics : universités, écoles, agences de l’État, hôpitaux…), ils consomment 20 milliards de FCfa par an, en termes d’électricité.

L’Observateur signale que les hôpitaux qui ont une autonomie de gestion, doivent payer eux-mêmes, leurs factures. Et l’État s’est engagé à payer la facture des établissements sanitaires.