Il se nomme Makha DIOP aka El Capo. C’est ce policier avec une apparence très rare à retrouver dans les corps de l’armée. Ce policier avec des dreadlocks a laissé des traces partout où il est passé. Pour preuve, ces témoignages d’internautes depuis l’annonce de ce meurtre dans la capitale du rail. Limametti.com partage avec vous ce témoignage d’un Sénégalais qui connaît l’homme car il a eu à servir dans le commissariat de son quartier.

« Je voulais juste apporter quelques éclaircissements .
Tout d’abord, sachez que je n’ai rien contre les policiers , j’ai énormément de respect pour eux, mais certaines vérités ne doivent pas être tues .
C’est par rapport à la personne surnommée El Capo et qui a commis un meurtre hier soir
De son vrai nom, il s’apelle Makha Diop et ce n’est pas un indic mais un policier assermenté. Les événements récents liés à la police nationale les ont peut être poussé à le déclarer comme indic mais cet homme est bel et bien un policier 
Il a exercé pendant quelques années au commissariat de notre quartier. Ici nous le connaissons tous très bien et à travers ses déboires. Nous avons une association dans le quartier mais après plusieurs rencontres, nous avons communément décidé de ne plus mettre les pieds au commissariat pour une quelconque requête car nous savions tous ce qui s’y passait, et personne n’osait parler ni se plaindre en haut lieu, car ils se protègent entre eux
Je vais vous lister quelques exemples d’actes commis par El Capo et dont nous avons été témoins

– un des riverains se fait cambrioler chez lui. Il va déposer une plainte et cette affaire est affectée à Makha Diop. Mais il ne s’y met que lorsque la personne lui achète du crédit, paie son carburant, tous ses déplacements de la journée, soit disant pour mener son enquête, et lui glisse des billets ; Et dans la plupart des cas , la finalité est sans résultat

– il a une fois retenu une femme en garde à vue pendant 2 jours sans nourriture, ni eau, parce qu’il la soupconnait de vol. Ce qui au final s’est avéré faux. En la libérant ce jour là, il a pris son téléphone et aussi l’argent quil y’avait dans son sac sous prétexte qu’il doit les garder , parce que ce sont des pièces à convictions de la police

– les scooters qu’il confisquait lors de contrôles de pièces aux carrefours, leurs propriétaires les récupèraient sans moteur , et pas moyen de se plaindre ou de l’accuser . Même un matin une moto avait était immobilisée pour défaut de pièces. Son propriétaire est venu l’après midi même le reprendre et il trouve que le moteur avait disparu. Il a décrit celui qui l’avait arrêté et c’était bien El Capo. Heureusement le Mr a fait un énorme scandale sur place. Le commandant était tellement énervé qu’il l’a sur le champ, et lui a dit mot pour mot “bi yone sou moteur bi nieuwoul dina la bolé ! “. Il ne s’est même pas rendu compte que le propriétaire était à coté de lui et écoutait . Le commandant a dit au Mr partir qu’il s’en charge. Lorsqu’il est revenu le moteur était remis en place

– Les gens déposaient des plaintes sans suite lorsque les affaires lui étaient confiées, car il demandait une somme moyennant ses services, et il arrivait que la personne n’ait pas de quoi le payer (vols de téléphone , agressions, escroqueries , altercations, etc…), donc finit donc par laisser tomber bayiko ak yallah , sinon c’est parti pour lui courir après et qu’il donne des multides de prétextes pour ne pas avoir à faire son boulot sans contrepartie

– Lors des arrestations pour défaut de CIN (en contrôle de nuit) il demande une somme pour la libération de la personne interpelée, et il arrive que la personne refuse. Si c’est une femme, elle la laisse en cellule pendant toute la nuit jusqu’au lendemain 18h. Si c’est un homme ( vu que les hommes savent se défendre et le menacent de le dénoncer ) il les incrimine en leur fourrant un sachet de Yamba dans une poche et déclare que c’était en sa possession au moment de l’arrestation. L’équipe de permanence du matin , ne peut que constater les faits car ils n’était pas présents quand cela se passait. Quelque soit la version de l’accusé personne ne le croit, personne ne réagit . Ou ils font semblant de ne pas le croire pour protéger leur collègue

Sans compter les pactes avec les dealers qui nous fatiguaient et dont on arrivait pas à se débarrasser parce qu’ils le corrompaient 
Et bien d’autres choses encore

On ne peut pas tout dire sur les réseaux sociaux, surtout par les temps qui courent mais sachez que ce monsieur se remplissait les poches grace à ses affaires douteuses et à son manque de professionnalisme 
Lorsqu’on l’a affecté, nous avons tous poussé un grand ouf de soulagement. Parce qu’on était sûrs qu’on aurait plus de soucis de ce genre dans le quartier

Dieu seul sait comment se sont déroulés les faits, mais ici plusieurs personnes n’ont aucune surprise par rapport à son acte d’hier soir, pour plusieurs raisons et aussi parce qu’il avait une arme chargée sur lui 24h / 24

Une dernière chose , ne mettez pas tout le monde dans le meme sac, il ya beaucoup de policiers qui font leur travail comme il se doit dans le respect des règles et la discipline. Mais il se trouve qu’il ya aussi de la vermine partout et nous devrions avoir une police des polices pour mieux “servir la population ” comme ils le disent

Que l’âme du défunt repose en paix!!! »