Le motif est futile. Les conséquences sont dramatiques. Les faits se sont déroulés le 29 septembre à Nguékhokh, dans le quartier de Thiékess. Selon la source de Seneweb, tout est parti d’une dette de 300 francs CFA que devait Sokhna Sarr Ndione à Amy Séne.
Cette dernière a, à maintes reprises, réclamé ses 300 fr CFA à Sokhna Sarr Ndione, qui lui servait des réponses aigres.
Le jour des faits, Amy Séne se rend chez Sokhna Sarr Ndione pour lui réclamer, une fois de plus son dû. Elle trouve Doudou Séne, l’époux de Sokhna Sarr Ndione, elle s’en ouvre à lui.

A lire aussi : Panique à l’AIBD : Un français s’étouffe et perd la vie au parking de l’aéroport

Pour calmer les nerfs des deux dames, Doudou Séne paie à Amy Séne ses 300 fr CFA. Pensant qu’il avait étouffé cette affaire, il quitte la maison et se rend quelque part. Quelques instants après, Aby Seck l’appelle pour l’informer d’une bagarre qui aurait éclaté chez lui.
Parti s’enquérir de la situation, Doudou Séne trouve sa femme allongée au sol, complètement inconsciente.
Amy Séne avait déjà quitté les lieux. Elle a été mise aux arrêts au moment où elle voulait se réfugier chez ses parents, à Sindia.Appréhendée par la gendarmerie de Nguékhokh pour enquête, elle raconte qu’après le départ de Doudou Séne, Sokhna Sarr Ndione s’est défoulée sur elle. Parce qu’elle n’avait pas apprécié, le fait que son mari rembourse les 300 fr CFA.Une altercation s’en est suivie et des coups ont été échangés. Elles sont tombés toutes les deux au sol. A califourchon sur Amy Séne, Sokhna Sarr Ndione lui donnait des coups. Amy Séne l’a alors bousculée et elle est tombée. Sokhna Sarr Ndione est alors évacuée à l’hôpital. Mais c’était trop tard, elle avait déjà rendu l’âme.

A lire aussi : Procès des l*sbi**ne de Thiaroye : Ce que Hawa, Coumba, son mari et l’avocat ont révélé

Amy Séne a été présentée au juge du tribunal de grande instance de Mbour, ce matin. Mais son procès a été renvoyé à une date ultérieure sur demande de Doudou Séne en vue de mieux assurer sa défense.