LIMAMETTI.COM – Sokhna Aïda Diallo ne compte pas lâcher ses manifestations religieuses. Elle a attaqué, via plusieurs recours, l’arrêté du préfet lui interdisant d’organiser le Gamou et le Magal. La veuve de Cheikh Béthio Thioune revient à la charge.

A lire aussi : L’impressionnant “hadiya” des Thiantacônes à Sokhna Aida Diallo

Elle compte organiser, aujourd’hui, à son domicile de Médinatoul Salam, une cérémonie. En guise de préparation du Magal annuel du 17 avril prochain, à l’honneur de Serigne Touba.

Selon Les Échos, elle a adressé une lettre au Haut commandant de la gendarmerie. Dans cette lette, elle sollicite l’encadrement et la sécurisation de sa manifestation religieuse.

Dans ses requêtes adressées à l’autorité, elle se plaint d’avoir été injustement privée de «Magal» à Touba.

A lire aussi : VIDEO. Urgent ! Déclaration officielle de Sokhna Aïda après l’intervention du Khalife Général