LIMAMETTI.COM- L’opposition a décidé sous la houlette de Ousmane Sonko, de fixer agenda électoral à Macky Sall.

Désormais, plus rien ne sera comme avant car, le leader de Pastef considère qu’on ne peut pas se satisfaire de « ni oui, ni non » à propos du troisième mandat présidentiel.

Les élections locales comme législatives seront organisées de gré ou de force parce que « nous ne sommes dans une monarchie » rappelle Sonko.

Il a en outre invité les jeunes à maintenir le cap et se tenir prêts à organiser périodiquement, des marches pacifiques avec le drapeau national pour faire preuve de citoyenneté et de patriotisme.