Blanchiment de drogue à l'Assemblée nationale : Ousmane Sonko fâche les députés

LIMAMETTI.COM – Le député Ousmane Sonko veut être éclairé sur toutes les affaires publiques qui lui semblent nébuleuses. Le leader de Pastef a déposé encore deux questions écrites sur la table du président de l’Assemblée nationale.

A lire aussi: Sonko au Palais (Par Samba Souba SARR)

Il interpelle le gouvernement sur «une vaste entreprise d’escroquerie dont le seul but est de soustraire illégalement des dizaines de milliards des comptes du Trésor public». Il soupçonne des virements illégaux de fonds publics avec l’ouverture des comptes dans des banques privées dont l’objet est de «permettre de trouver des solutions financières» avec lesdites banques pour effectuer des paiements «au titre des indemnisations relatives aux expropriations foncières pour cause d’utilité publique».

…et les problèmes de l’Enseignement supérieur

Restons avec le leader de Pastef dont la seconde question écrite soumise au gouvernement porte sur les problèmes de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle. Il veut des éclaircissements sur l’orientation des nouveaux bacheliers et le reliquat de 10 milliards que l’Etat doit aux établissements privés d’enseignement supérieur. Il interpelle le gouvernement sur l’exécution des onze mesures de la réforme de l’enseignement supérieur prises en 2013 et la fuite des cerveaux. Ainsi le gouvernement dispose d’un délai d’un mois pour répondre au député Ousmane Sonko.

A lire aussi: 07 PHOTOS. Charisme, charme, élégance, intelligence : les filles à l’affût de Ousmane Sonko