Le Sénégal ne compte pas rester indifférent suite à la décision de l’Union Européenne d’autoriser  quelques pays à atterrir sur son sol. 
Suite à la décision de l’UA de bannir le Sénégal de la liste des pays autorisés à voyager dans son espace, l’Etat du Sénégal à travers le Ministre Alioune SARR a pris la décision suivante :
Réouverture du ciel aux vols internationaux : le Principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l’encontre du Sénégal. 
 

Pour  rappel,   l’Union européenne a retenu 14 pays qui pourraient être autorisés à atterrir sur son sol, s’ils ouvrent leurs frontières. Seuls 4 pays africains font partie de cette liste. Il s’agit du  Maroc, du Rwanda, de l’Algérie et la Tunisie. Si ces pays présentent des statistiques plus élevées en termes d’infection en Afrique, plusieurs critères établis par l’UE jouent en leur faveur.