Accueil Politique Pape DIOP, le tango du bazar suicidaire