La région de Dakar doit abriter, dans un an, un parc forestier neuf. C’est une volonté du président de la république Macky Sall pour rendre la capitale plus verte et agréable.

D’ailleurs, Abdoulaye Saydou Sow, Abdoulaye Daouda Diallo et Abdou Karim Sall, respectivement ministre de l’urbanisme, du Logement et de l’hygiène publique ; ministre des Finances et du Budget ; ministre de l’environnement et du développement durable, ont signé, ce mardi, un contrat avec le groupement Djellali qui a remporté le projet d’aménagement du parc forestier urbain Dakar-Yoff.

Ce cabinet Français, choisi au terme d’un concours architectural, souhaite démarrer les travaux dans 3 mois. Il annonce également que les travaux vont durer 12 mois.

Selon le ministre de Finances, Abdoulaye Daouda Diallo, le parc est érigé sur un site de 10 hectares et est présenté comme le futur poumon vert de Dakar face à une urbanisation qui réduit de plus en plus les zones vertes de la capitale sénégalaise.

«Dans la nouvelle stratégie de planification et de gestion du développement de nos villes, il devient opportun de renforcer la prise en compte de nouveaux aménagements paysagers. C’est fort de ce constat que sur la presqu’île du Cap Vert notamment le domaine de l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor de Yoff, le président de la république a donc décidé d’ériger un parc forestier urbain moderne d’une superficie de 10 hectares», a dit l’argentier de l’Etat.

A en croire le ministre des Finances, «en décidant d’organiser un concours international d’architecture pour ce projet, le président de la république a souhaité avoir une œuvre architecturale de temps moderne avec un aménagement paysagé durable».

Pour terminer, Abdoulaye Daouda Diallo dira ceci, en s’adressant au président du groupement Djellali. «Ce projet de Parc urbain forestier est un challenge que vous avez compris et que vous réaliserez conformément aux attentes du chef de l’Etat et pour le bien-être des populations dakaroises».

Mansour SYLLA (Actusen.sn)