La foudre, c’est le mot qui occupe la une de la presse sénégalaise et les discussions. En l’espace de 72h ,  9 personnes ont perdu la vie. C’est le cas par exemple de Diakha Cissé alias Madamel emporté par la décharge électrique.

Limametti.com a parcouru le journal l’observateur pour  en savoir un peu plus sur les faits et comment la scène s’est passée le jour là

“Selon des témoignages recueillis auprès de ses amis et proches, le défunt a pris le déjeuner effectue les trois séances de thé avant de servir la boisson. Cela fait , Diakha court rejoindre ses amis à la plage de l’unité 15 des Parcelles Assainies.

Mais il ne savait pas qu’il avait rendez-vous avec la mort. “Nous étions rassemblés sous une  tente. Mais des que la tombée des premières gouttes de pluie, certains de nos amis ( deux) ont proféré rentrer chez eux. Diakha détenait son portable. Brusquement on a aperçu un éclair d’une forte puissance qui a semblé rouler vers nous, tel du courant électrique. à une vitesse indescriptible. Nous avions devancé Diakha dans la fuite, il a été rattrapé par la charge. Il a eu le temps de se relever pour s’enfuir, mais à moins d’une dizaine de mètres, il a titubé avant de s’affaler frontalement  au Sol. Lorsqu’on est revenu sur ses pas pour le relever il avait déja rendu l’âme. Hormis la bave visible dans la bouche, son corps  était intact” raconte Mamour un témoin oculaire dans l’observateur?