L’Agence de gestion du patrimoine bâti de l’Etat (Agpbe) est-elle dans la dèche ou simplement de mauvaise foi ? L’Agpbe qui avait engagé deux consultants, qui ont accompli un travail immense, n’a rien trouvé de mieux à faire que de les faire courir au moment de sortir le chéquier.

Conséquences selon nos confrères de Libération repris par L’Asnews : l’agence, que dirige Yaya Abdoul Kane, a été attraite devant la la troisième chambre civile du tribunal hors classe de Dakar qui vient de la condamner.

Dans un premier temps, le Tribunal a mis hors cause l’Agent judiciaire de l’Etat qui était visé dans la procédure. Ensuite, il a condamné l’Agpbe à payer aux deux consultants, à savoir Issakha Ndiaye et Mbaye Diagne, 4.579.357 F Cfa au titre du solde des honoraires se rapportant à la mission de relecture du projet de loi sur la valorisation du patrimoine immobilier des collectivités publiques.