Pendant 9 ans, Papa Ngor vi0lait la fille de Ndeye Fatou qui l'avait hébergé dans sa maison
Pendant 9 ans, Papa Ngor vi0lait la fille de Ndeye Fatou qui l'avait hébergé dans sa maison

L’électricien en bâtiment nommé Papa Ngor S. a trahi la confiance de la dame Nd. F.D, qui avait hébergé à son domicile conjugal le jeune garçon durant neuf longues années.

Ce dernier profitait de l’absence momentanée des parents de la fille pour l’entraîner dans sa chambre et la violer. Mais, à force d’abuser de la gamine D. Nd, âgée de 16 ans, il a été démasqué et dénoncé, puis livré à la justice.

La police de Pikine présentera aujourd’hui l’électricien en bâtiment Papa Ngor S. devant le procureur de la République du Tribunal de Grande instance de Pikine/Guédiawaye pour les faits présumés de détournement de mineure et viol.

Le mis en cause était hébergé pendant 9 ans par les parents de la fille

Voilà neuf ans que le mis en cause vit chez les parents de la demoiselle nommée D. Nd. Le jeune garçon est hébergé, à l’époque, par la mère de la mineure. Tandis que le papa de la fille est l’employeur du bonhomme avec qui il travaille dans le métier de frigoriste.

Le couple considère le jeune garçon comme son propre fils et traite bien celui-ci dans la maison. Ce dernier au lieu de prendre la fille de ses bienfaiteurs comme sa petite sœur, se met à la draguer. Tel un loup dans une bergerie, Ngor devient un prédateur sexuel dans la maison et transforme la fille en objet sexuel.

Sans attirer la moindre attention des membres de la famille. En effet, il guette chaque fois l’absence momentanée de ses bienfaiteurs de parents de celle-ci dans la concession et l’entraîne en douce dans sa chambre, avant de s’envoyer en l’air avec elle.

La maman de la petite découvre ses agissements par le biais de sa fille et saisit d’une lettre-plainte les hommes du commissaire de police de l’arrondissement de Pikine Mame Arona Ba. L’officier de police judiciaire instruit la lettre-plainte et ouvre une enquête préliminaire. Interrogée, la demoiselle confirme la déposition de sa mère et reconnait avoir entretenu à plusieurs reprises des rapports sexuels avec le mis en cause dans sa chambre située dans leur maison. Elle dit être âgée de 16 ans et déclare être élève en classe de troisième dans un établissement scolaire de la banlieue dakaroise.

Les conclusions médicales enfoncent le présumé pédophile violeur

Les éléments de la brigade de recherche du commissariat lancent la traque au présumé prédateur sexuel et l’interpellent à son domicile, sis à Pikine zone industrielle. Mais, face aux enquêteurs, Papa Ngor S. réfute catégoriquement les accusations de détournement de mineure suivi de viol.

Il soutient n’avoir jamais touché à un seul cheveu de la gamine encore moins abusé d’elle. Mais, une réquisition à médecin-gynécologue obstétricien a confirmé «une absence totale de l’hymen et des débris hyménaux sans signes de traumatisme récent concluant à des rapports sexuels anciens». Le mis en cause sera déféré aujourd’hui pour détournement et viol.

Vieux Père NDIAYE -LES ECHOS