LIMAMETTI.COM – Modou Lô et Eumeu Sène se sont rencontrés hier dimanche pour le dernier face à face du combat royal. Un choc que le premier cité avait remporté. Au cours du Face à Face, le lutteur des Parcelles Assainies est revenu sur son avenir dans l’arène et a évoqué ses potentiels adversaires.

A lire aussi : Eumeu Sène à Balla Gaye 2: « Man Modou Lô moy sama Roi »

A l’occasion du dernier face-à-face du combat royal qui avait opposé Modou Lô à Eumeu Sène le 28 juillet dernier, Modou Lô, le tout nouveau Roi des Arènes s’est prononcé sur ses potentiels adversaires dans l’arènes: « Je suis maintenant dans un stade où je ne ferai que donner des chances à mes futurs adversaires. Mon combat contre Balla Gaye 2 s’est déroulé cette saison, notre troisième duel n’est pas encore d’actualité, c’est précoce. J’ai eu une saison très chargée avec deux combats de feu, pour cette raison je n’ai pas la tête à ça pour le moment. Mon avenir, on en reparlera le moment opportun », a laissé entendre le tombeur de Eumeu Sène hier, face à la presse.

Modou Lo intronisé par Eumeu
Le lutteur des Parcelles Assainies, Modou Lô, a désormais les attributs d’un Roi des arènes, même si le Comité National de Gestion de la lutte (Cng) avance le contraire. Il a été intronisé comme tel, ce dimanche 18 août, par sa victime du 28 juillet, Eumeu Sène, en signe de respect et de marque de sportivité.

A lire aussi : (21 Photos) Les images exclusives du mariage de la Niarel du célèbre styliste de Wally Seck

Pour Eumeu Sène, « Modou Lo mérite le titre Roi des arènes »
Avant de remettre à son bourreau la couronne, Eumeu Sène a été invité à réagir sur le titre détenu désormais par Modou Lo, faisant l’objet de plusieurs controverses. Le champion de Pikine reconnait que son tombeur est bien le « Roi des arènes ». « Il n’y a pas à chercher de midi à 14 heures, celui qui terrasse le Roi est bel et bien le nouveau Roi. Celui qui fait tomber un président est bien le nouveau président. Donc, il faut reconnaître que Modou Lo est bien celui qui est à la tête de l’arène. Il faut le lui concéder. Moi, c’est Modou Lo qui est mon Roi des arènes. Et qu’on laisse ces débats protestant son titre. Je te (Modou Lo) félicite, tu l’as bien mérité » », a réagi Eumeu Sène.