LIMAMETTI.COM Safietou Diop pare de l’exploitait-on du pétrole au Sénégal. La présidente du Réseau Siggil Jiguène plaide pour une qui définit les pourcentages

«C’est injuste que les richesses de ce pays ne puissent être redistribuées de façon équitable et que les femmes et les filles puissent être servies sur les domaines qui les intéressent, particulièrement la santé et l’éducation. Nous avons des gaps de financement énormes sur la santé des femmes et sur l’éducation des jeunes et des filles. Nous voulons qu’il y ait une loi qui définit un pourcentage dédié à l’éducation et à la santé” a-t-elle souligné lors d’une conférence de presse à Dakar.

Elle propose  et plaide pour une redistribution considérable des richesses issues de l’exploitation (future) des ressources gazières et pétrolières, en faveur de l’éducation, de la santé, des énergies renouvelables, des femmes et des filles