C’est un phénomène rare mais impressionnant. Des médecins italiens ont vu arriver une jeune femme qui présentait des écoulements de sang spontanés au niveau du visage et des mains. Explications.

Depuis 3 ans, cette jeune Italienne saigne au niveau du visage et des mains. Un cas rare mais étrange alors que la jeune patiente ne présentait aucune blessure ni de plaie lors de son arrivée à l’hôpital.

La patiente souffre d’hématidrose

Après des examens, le verdict est tombé : La jeune fille souffre d’hématidrose, une maladie extrêmement rare due à une anxiété accrue qui provoque des saignements spontanés. Même s’il ne présente aucun danger, ce phénomène reste handicapant socialement.
C’est un excès d’adrénaline dans l’organisme qui entraînerait une dilatation extrême des très fins vaisseaux de la peau au point d’entraîner leur rupture et ainsi provoque ces « saignements ». Le sang passerait dans les glandes sudoripares voisines, qui sécrètent normalement la sueur et passerait la barrière cutanée.

Les deux médecins italiens (Roberto Maglie et Marzia Capronis) qui ont traité la jeune femme ont expliqué qu’elle était dans une forte détresse psychologique, elle souffre d’une dépression et de crises de panique.
Traitée avec un bêta-bloquant, les saignements n’ont pas totalement cessé mais sont moins impressionnants.