Qui ne se rappellera pas de ce samedi du mois d’Août dernier, lorsque Pape Diouf avait, pour la première fois au Canada, enflammé la scène du Monument national de Montréal.

Quelques mois plus tard, le leader de la Génération Consciente revient pour conquérir les publics canadiens et sénégalais lors du grand concert organisé pour clore le Mois du Sénégal au Canada 2017 du Regroupement Général des Sénégalais du Canada (RGSC).

Ce concert exceptionnel a eu lieu à Montréal, au Théâtre Symposia et les caprices de la température n’ont pas eu raison du public. Ce dernier n’a aucunement hésité à braver froid et vent, le 29 avril, dans le seul but d’afficher son désir de métamorphoser la grande salle du théâtre en une piste de danse ; le tout mêlé aux chansons et danses de la Génération consciente. Les gradins du théâtre ont vibré aux sons et paroles de Pape Diouf et le public a pu apprécier plusieurs chansons et morceaux, comme « RAKADIOU » ou encore « MALAW ».

 

Lors de quelques échanges tenus avec le Regroupement Général des Sénégalais du Canada, arguant qu’il était heureux de revenir sur le sol canadien pour prester en collaboration avec celui-ci, Pape Diouf a souligné l’importance des relations humaines qui procurent un caractère spécial à cet événement.

La Génération consciente ainsi que son lead vocal ont respecté leur engagement : celui de créer une ambiance pour le public, vieux ou jeune, constitué de sénégalais de la diaspora mais aussi et surtout de canadiens et autres frères et sœurs des autres communautés. Certes, la langue en vigueur fut le wolof. Cependant, rythmes et sonorités ont infirmé cette barrière linguistique. Pape Diouf s’est naturellement imposé au Canada!

Le concert s’est poursuivi jusqu’à 2h du matin. Une exception au Canada !

Toutefois, en prélude, les spectateurs ont pu admirer le défilé à saveur 100% sénégalais et multiculturel, à la fois orchestré par les designers de mode Modou Faye Mously Couture venu tout droit du Sénégal et Rokhaya Sarr, une grande dame entrepreneure connue dans la communauté sénégalaise de Montréal.

Credit Photos: Peter Graham