« On ne profite pas de nos ressources. La plupart des gens qui vont en Europe ce sont des gens qui ne peuvent plus vivre de la pêche. Les accords de pêche, on doit les revoir et en même temps, voir la manière dont certains pays ou entrepreneurs étrangers utilisent les sénégalais. Mais, le débat politique n’aborde jamais ces questions qui sont celles du futur », a dénonce Alioune Tine invité e l’émission le Jury du Dimanche sur ITV

Selon lui : « Tout le problème que nous avons-nous autres africains c’est la capacité d’avoir la main sur notre économie. C’est-à-dire de ne pas se faire dicter ce qu’ils doivent faire par rapport aux bailleurs de fonds. Pour l’éviter, il faut être uni. Réfléchir sur cette crise et trouver les marges de manœuvres qui vous permettent de mettre l’argent là où il faut. Il faut aller au-delà des slogans ».

De l’avis de Alioune Tine, nous avons de très bonnes résolutions, nous avons un très bon discours mais, ça ne va pas au-delà. Cela demande une très grande réforme de notre administration. « Nous ne faisons que copier les institutions françaises. Nous, non seulement c’est la sclérose mais, c’est aussi la corruption. Il faut avoir le courage d’appeler les choses par leur nom. La corruption est un véritable cancer. Ce n’est pas le Sénégal seulement. Quand vous voyez des détournements de fonds au sein des armées du Sahel, vous vous dites, c’est grave », regrette-t-il.