Accueil Politique Plan du Palais : L’arme “secrète” de Macky pour “détruire” Barth dévoilée
Plan du Palais : L'arme "secrète" de Macky pour "détruire" Barth dévoilée

Plan du Palais : L’arme “secrète” de Macky pour “détruire” Barth dévoilée

pour Fatima Diallo

Macky Sall compte soustraire la mairie de Dakar des mains de l’opposition. La mairie de Dakar sera l’attraction de ces prochaines élections locales, prévues le 23 janvier 2022.

Opposition et pouvoir veulent tous être au contrôle de la capitale sénégalaise. Barthélemy Dias est l’espoir de la coalition Yewwi Askan Wi pour gagner ces élections. Abdoulaye Diouf Sarr sera chargé de faire face à ce candidat. Mais l’ombre de Macky plane sur ces joutes électorales. Et même si l’édile de Mermoz Sacré-Cœur venait à remporter les élections, le patron de Benno Bokk Yakaar a mis sur pied une stratégie pour soustraire la mairie de ses mains.

Barthélemy Dias a intérêt à surveiller ses arrières. Le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi est dans le collimateur de la mouvance présidentielle. Ces adversaires ne comptent lui laisser aucune marge de manœuvre. Ils feront tout pour gagner ces élections. Si Abdoulaye Diouf Sarr venait à se faire écraser par Dias-fils, le Président Macky Sall se chargerait du reste. Et le locataire du palais a déjà trouvé la bonne formule pour contenir l’avancée de Barth. Pour y arriver Macky va activer son arme « secrète »… la justice.

L’affaire Ndiaga Diouf est une épée de Damoclès qui plane sur la tête de Barthélemy Dias. Le candidat à la mairie de Dakar se voit pris dans le piège de Macky Sall. L’édile de Mermoz Sacré-Cœur, qui n’est pas encore fixé sur son sort, est fichu en cas de condamnation. En effet, si le fils de Jean Paul Dias est condamné en appel, il peut dire Adieu à la mairie de Dakar. Et les retombées seront au bénéfice du locataire du Palais.

Selon Macky Sall, « si on lui avait demandé son avis sur ce dossier, il aurait recommandé d’attendre après les élections locales du 23 janvier pour le réactiver ». Le souhait du président vient de réaliser après le renvoi du procès au 2 mars. Le seul hic est que cette décision va faire perdre la mairie de Dakar à Barthélemy Dias. En d’autres termes, élire Barth c’est élire une délégation spéciale. Ladite délégation sera, à coup sûr, sur les ordres du locataire du Palais. Le chef de l’Etat mettra ses hommes pour prendre le contrôle de cette mairie qui l’a toujours hanté.

Ousmane Sonko va profiter du malheur de Barthélemy Dias

La coalition Yewwi Askan Wi a commis une très grosse erreur en faisant de Barthélemy Dias son candidat pour la mairie de Dakar. Politiquement, Barth est fini. Et cela Ousmane Sonko le sait depuis longtemps. Mais le leader du parti des Patriotes du Sénégal, pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef) compte profiter de cette situation. Cet homme qui aime la violence va profiter de cette situation pour pousser les jeunes à l’insurrection au cas où Dias-fils serait mis à l’ombre.

Et ces appels au soulèvement sont loin d’être des actes pour restaurer Barth dans ses droits mais plutôt pour se faire de la place pour la présidentielle de 2024. Car Ousmane Sonko compte sur la rue pour chasser Macky Sall du pouvoir.

La mairie de Dakar risque de tomber entre les mains de Macky Sall. Le chef de l’Etat a déjà préparé. Il n’attend plus que 2022 pour remplir le formulaire. Reste à savoir si l’opposition va jouer le rôle du spectateur. En tout cas Ousmane Sonko va en tirer le maximum de profit.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Dans ma meme carégorie