LIMAMETTI.COM – Pendant que le Sénégal célèbre Pape Bouba Diop, un héros du football, une autre gloire dans une autre discipline risque de mourir dans le silence et le dénuement. Et pourtant, Kene Ndoye, ancienne athlète sénégalaise née le 20 novembre 1978 a fait rêver le Sénégal et l’Afrique.

Deux fois championne d’Afrique de longueur 2000-2004, et du triple saut 2000-2004 et troisième du championnat mondial saut en 2003, Kene Ndoye a fait ses débuts en athlétisme avec une participation aux championnats d’Afrique de Dakar en 1998.

Perdu de vue depuis des années, cette championne qui a marqué l’athlétisme sénégalais au début des années 2000 et qui a apporté 13 médailles pour le Sénégal, est terrassée depuis 2012 par une vilaine maladie qui l’oblige à rester au lit avec l’assistance unique de sa mère, renseigne Modou Guèye Seck, un proche de la famille.

“Elle vit dans un dénouement total, laissée à elle-même et ne pouvant compter que sur sa mère qui la couche et la soulève. Sa situation actuelle est une honte pour le Sénégal”, s’indigne Modou Guèye Seck.

Ce dernier estime qu’il est temps de lui venir en aide car, elle a assez fait pour le Sénégal.

“Qu’on n’attende pas qu’elle meurt pour lui rendre hommage : aidons la à retrouver sa santé, à défaut de lui payer ses primes de 2006 pour au moins soulager sa mère”, a-t-il plaidé.

Palmarès de Kéne Ndoye:

Double championne d’Afrique de la longueur 2000-2004
Double championne d’Afrique du triple saut 2000-2004
Médaillée de bronze mondiale en salle au triple saut 2003
6e des JO d’Athènes en 2004
6e aux Mondiaux 2003-2005
No 4 mondiale au triple saut
No 16 mondiale en longueur

A lire aussi : Urgent ! Covid-19 : Une infirmière Sénégalaise de 28 ans perd la vie en France