}
Accueil Politique Première sortie salée de la nouvelle coalition de Baldé à Ziguinchor : Des piques lancées à Sonko et Benoit Sambou
Première sortie salée de la nouvelle coalition de Baldé à Ziguinchor : Des piques lancées à Sonko et Benoit Sambou

Première sortie salée de la nouvelle coalition de Baldé à Ziguinchor : Des piques lancées à Sonko et Benoit Sambou

pour Aminata Diallo

La première sortie de la coalition Ucs-Mboolo a été accueillie par le quartier périphérique de Kandialang, dans la commune de Ziguinchor.

Moussa Diédhiou (département) a eu droit à une mobilisation dans le fief du coordonnateur communal de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) Taïbou Diédhiou, par ailleurs 3e adjoint au maire de l’équipe sortante. Dans sa prise de parole avant les candidats, il n’a pas été tendre avec Ousmane Sonko et Benoit Sambou.

«Le premier a déclaré avoir divisé son salaire de député en 3 parts. Bizarrement, aucune n’est destinée aux couches de Ziguinchor. Comment quelqu’un qui ne pense pas partager avec ses concitoyens peut prétendre les diriger», assène M. Diédhiou qui ajoute qu’Ousmane Sonko n’a aucune maîtrise des réalités de Ziguinchor et qu’il ne connait même pas les quartiers de la commune. Quid du candidat de Benno Bokk Yakaar(Bby), Benoit Sambou ?

Le coordonnateur communal de l’Ucs le juge inapte à diriger la commune. «Pour administrer une ville, il faut d’abord avoir sa famille dans la ville. Aucun membre de sa famille ne vit à Ziguinchor. Comment voulez-vous que celui-là soit installé à la tête de la mairie. C’est inadmissible et les populations de Ziguinchor ne feront pas cette erreur», renchérit Taibou Diédhiou avant d’adouber les candidats de sa coalition. «Abdoulaye Baldé n’a plus rien à prouver aux Ziguinchorois. Il a complètement changé le visage de la ville, grâce à sa vision et ses capacités managériales. Il est aux côtés des populations aussi bien dans les moments de joie que dans les moments difficiles. Il l’a démontré durant la période de la pandémie à Covid-19. Au moment où tous les autres avaient préféré se terrer à Dakar, lui est resté à Ziguinchor pour assister les populations et ce durant plus de 6 mois. Quant au Dr Moussa Diédhiou, il vit quotidiennement dans le social. Les couches défavorisées de la ville ne diront pas le contraire, puisqu’il est tout le temps à leur chevet», affirme le troisième adjoint au maire sortant.

Avant lui, la responsable des femmes de Bby, Aminata Tamba, les lieutenants de Doudou Ka (Maodo Dia et Chérif Boune Aidara) et d’autres responsables de l’Alliance Pour la République (Apr), qui ont choisi le camp de Baldé pour contester l’investiture de Benoit Sambou, ont descendu en flammes ce dernier, mais aussi le candidat de la coalition Yewi Askan Wi (Yaw) Ousmane Sonko.

Le maire sortant, qui a pris en dernier la parole, s’est beaucoup plus appesanti sur les réalisations faites durant son mandat et les projets en cours d’exécution. Abdoulaye Baldé a soutenu que son équipe est en train de travailler sur un document qui mettra en exergue tout ce que l’équipe municipale sortante a réalisé. Mais aussi ex- poser aux populations les perspectives.

Dans ma meme carégorie