}
Accueil Politique Prisonniers politiques : Comment Macky a détruit politiquement…Dionne, Mimi et Amadou Ba

Prisonniers politiques : Comment Macky a détruit politiquement…Dionne, Mimi et Amadou Ba

pour Aminata Diallo

Ils ont été les artisans des victoires de Macky de 2012 à 2019. Mahammed Boun Abdallah Dionne, Aminata Touré dite Mimi et Amadou Ba ont toujours œuvré pour le rayonnement politique de Macky Sall.

Et aujourd’hui, ils sont sur la touche ; à la veille des élections locales, ceux qui ont toujours fait gagner le candidat Macky Sall à toutes élections confondues se retrouvent sur le banc des recalés. Ils sont les grands absents des élections Locales qui se dérouleront le dimanche 23 janvier 2022…

Pourquoi Dionne, Amadou Ba et Mimi Touré sont invisibles et s’emmure dans un silence douteux ?

Pour la première fois, Macky Sall ira à des élections sans Mahammed Boun Abdallah Dionne, Mimi Touré et Amadou Ba. Ce dernier va superviser les élections en tant que coordonnateur national de Benno Bokk Yaakaar, une coquille vide. Mahammed Dionne est invisible sur la scène politique. Et la bouillante Mimi Touré, celle à qui on prêtait des ambitions pour la mairie de Kaolack, est aphone et loin du bassin arachidier…Et pourtant ils sont toujours membres de l’Alliance Pour la République, le parti présidentiel.

Sans poste officiel dans l’entourage du président, ces vainqueurs d’autrefois, écartés des affaires politiques, humiliés et jetés malproprement hors du gouvernement et d’une institution, gardent le silence comme s’ils acceptaient leur sort. Et à la veille d’une élection aussi importante, la seule instance politique qui leur permettait de siéger auprès de leur patron, ne se réunit plus. Le Secrétariat exécutif national de l’APR (SEN-APR) ne se réunit plus. Comme si leur PATRON refusait systématiquement tout contact avec eux…

Mal en patience ou naïveté politique

Ces trois grands responsables politiques sont-ils assez naïfs pour ne pas voir que le président Macky Sall est en train de les détruire politiquement ? L’objectif d’un politicien, c’est la conquête du pouvoir ou être influent dans le pouvoir. Aujourd’hui quel est le gain politique de Mahammed Boun Abdallah Dionne, Mimi Touré et Amadou Ba ? Qu’ont-ils gagné après ces années de durs labeurs au service de Macky Sall. Depuis qu’il était premier ministre, Macky avait dans son ombre un certain Boun Abdallah Dionne qui travaillait jusqu’à des heures tardives. Où se trouve-t-il ? Qu’a-t-il eu comme récompense ?

Mimi Touré, de directrice de cabinet à directrice de campagne, ministre puis premier ministre, se retrouve au chômage politique après avoir servi fidèlement et loyalement son Patron. Un véritable enterrement politique à la veille de ces Locales…Et malgré tout, elle garde le silence comme Mahammed Boun Abdallah Dionne. Comme s’ils attendait la concrétisation d’une promesse de leur bourreau politique…Ils continuent encore de croire à celui qui les a humiliés…

Et Amadou Ba qui aurait pu se présenter aux locales, ne serait-ce qu’à la mairie des Parcelles où les populations avaient porté leur espoir sur sa personne…Rien. Amadou Ba ne se présente ni à la mairie des Parcelles ni à la mairie de Dakar. Il accepte sa mise au garage avec le poste de coordonnateur national de Benno Bokk Yaakaar. Amadou Ba a encore cru en celui qui l’a humilié deux fois. Il gagne Dakar à la présidentielle, il est rétrogradé de super ministre des Finances à Ministre des Affaires Etrangères comme si on voulait l’écarter de sa base politique. Et comme cela ne suffisait pas, il est humilié plus tard en étant limogé du gouvernement…

Aujourd’hui tous les trois sont muets comme des carpes comme s’ils acceptaient les tortures politiques infligées par Macky Sall. Sans objectif aux locales, Amadou Ba souffrira du syndrome Gakou qui ne s’’est jamais remis de sa fuite aux locales en 2014 devant Aliou Sall. Mimi Touré et Mahammed Boun Abdallah sont absents du terrain politique…donc oubliés. Ils peuvent dire adieu à la politique en 2022 s’ils ne figurent pas sur les listes pour les législatives. Et ce n’est pas Macky Sall qui va les ressusciter.

La Rédaction de Xibaaru

Dans ma meme carégorie