LIMAMETTI.COM – On ne sait pas ce qui se passe, mais il y a bien une bizarrerie autour du conseil présidentiel sur la relance de l’économie. Alors qu’il pilote une des mamelles nourricières du Budget, Aboubacar Sedikh Bèye a été zappé de la liste des orateurs.

A lire aussi : Blocus des dépôts : Le Port de Dakar presque à l’arrêt ?

Selon nos confrères de L’AS, Sedikh Bèye a été privé de parole. Pendant que des directeurs de sociétés de moindre envergure en ont pris. Amadou Hott craindrait-il de le mettre en lumière en perspective du remaniement ambiant ? En tout cas, beaucoup pensent qu’il y a un plan pour éclipser Aboubacar Sedikh Bèye. Un interlocuteur rappelle qu’à l’époque où Amadou Bâ était ministre des Finances, il faisait tout pour empêcher que Hott prenne la parole au risque de lui ravir la vedette.

Pourtant au finish, il est dans le gouvernement. Même s’il se dit que Bèye est proche du Président. Il semble bizarre qu’il soit zappé et que le lendemain, alors qu’il lance un emprunt obligataire pour le Port de Ndayane, son ministre de tutelle soit absent… Honni soit qui mal y pense…

A lire aussi : Reboisement du phare des mamelles : Aboubacar Sedikh BEYE plaide pour un Sénégal Vert