LIMAMETTI.COM – Le verdict est finalement tombé pour l’affaire de l‘ancien Premier ministre Abdoul Mbaye et son ex-femme.

Attrait pour complicité de faux et usage de faux en écritures publiques authentiques et tentative d’escroquerie commis en 1994 au préjudice de son ex-épouse Aminata Diack, l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a été condamné ce mardi par la Cour d’appel de Dakar à 1 an assorti du sursis.

A LIRE AUSSI : Bigamie, divorce et tribunal : L’ex-épouse d’Abdoul Mbaye dit tout

La Cour d’appel de Dakar a infirmé le jugement de première instance en le déclarant coupable d’usage de faux et de tentative d’escroquerie. En plus de la sanction pénale d’un an assortis de suris, Abdoul Mbaye est condamné à payer une amende de 1 million de francs CFA à son ex-épouse.

Après un premier jugement, Abdoul Mbaye avait été relaxé par le tribunal correctionnel de Dakar, le 18 mars 2017. Mais le maître des poursuites avait requis l’infirmation du jugement de première instance, lors du procès en appel tenu le 18 juin dernier. Chose qui a été faite ce mardi 6 août.