Le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye a sorti un communiqué ce vendredi 4 août pour mettre en garde les “personnes mal intentionnées qui utilisent les réseaux sociaux et autres sites internet pour diffuser des images ou propos obscènes, injurieux et même à caractère ethnique”.

De tels faits, dit-il, “sont contraires à nos valeurs de paix, de fraternité et d’entente cordiale. Ils portent atteinte à l’honorabilité des personnes ainsi qu’à l’ordre public et sont punis par les dispositions du Code pénal, notamment celles relatives à la cybercriminalité qui prévoient l’application de peines pouvant atteindre dix années d’emprisonnement”.

A travers son communiqué, Serigne Bassirou Guèye met ainsi en garde “tous les auteurs de tels manquements, ainsi qu’aux administrateurs de sites, aux modérateurs et de façon générale à tous responsables du secteur concerné, aux fins de mettre un termes à ces agissements répréhensibles, sous peine de poursuites judiciaires”