LIMAMETTI.COM – La rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Istanbul Basaksehir pour le compte de la dernière journée de la phase de poule de C1 est interrompu. Ce pour suspicion de propos racistes de la part du quatrième arbitre envers Achille Webo – membre du staff du club turc.

Scène surréaliste lors de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et Istanbul Basaksehir pour le compte de la 6e journée de Champions League. Le 4e arbitre de la rencontre aurait proféré des insultes racistes envers Achille Webo – entraîneur adjoint de l’équipe turc.

Des propos qui ont révolté les joueurs des deux équipes, titulaires et remplaçants. L’attaquant du club stambouliote Demba Ba est monté au créneau et a insisté pour que ses coéquipiers arrêtent le match et rentrent aux vestiaires. Une attitude saluée sur les réseaux sociaux par les différents observateurs du football.

La réaction de Demba Ba apprécié sur les réseaux sociaux

À l’issue d’une faute d’un joueur Stambouliote contre un Parisien, le banc turc a protesté avec véhémence auprès de l’arbitre. Suite à cela, le quatrième arbitre Sebastian Colţescu appelle son collègue arbitre principal et lui demande d’exclure Achille Webo qu’il qualifie par le terme de : “Negro”.

Selon les explications du membre du corps arbitral le terme “Negru” / “Negro” serait la traduction littérale de “noir” en roumain, pays d’origine des deux arbitres. Il n’aurait pas la connotation et le caractère insultant et raciste que l’on connaît, selon la version de Sebastian Colţescu.

Des paroles qui ont incité les acteurs du match à sortir du terrain. Un homme est à l’origine de ce mouvement : Demba Ba. L’ancien joueur des Blues de Chelsea n’a pas hésité à se confronter au quatrième arbitre afin d’avoir des explications tout en gardant son calme. Il lui a bien signifié que la qualification d’une personne par sa couleur de peau n’est pour autant pas acceptable. Une attitude saluée et adulée sur les réseaux sociaux. Le match entre les deux équipes ne devraient pas reprendre.