}
Accueil Politique Quand des politiques se jouent des principes et règlements de la nation aux cotés des faussaires et activistes

Quand des politiques se jouent des principes et règlements de la nation aux cotés des faussaires et activistes

pour Aminata Diallo

Que des activistes s’érigent en “violeurs” de lois, peut déranger et choquer l’opinion publique. Mais de là, qu’ils bénéficient du soutien de candidats à la présidence de la République, devrait nous inquièter encore plus.

Comment un homme politique, de surcroît, aspirant à diriger la magistrature suprême, peut bien se permettre de prendre part à un point de presse, tentant de laver l’honneur de faussaires en indexant des autorités judiciaires.
Ceci est peut-être annonciateur d’une gouvernance très dangereuse.

Des politiques qui refusent le verdict judiciaire, des activistes de la fausseté s’attaquant à la justice, tels sont des exemples à bannir de notre chère république.

Ou, allons nous vers le règne de privilégiés de la république où les édiles peuvent piétiner les lois constitutionnelles, sans même être inquiétés ?
Les valeurs et seulement les valeurs..
Comme disait l’autre : ‹‹ Jikko moyy tabax rééw ! ››
Les fondamentaux de notre nation sont tellement sacrés qu’il ne faudrait pas, pour nous, héritiers d’accepter le jeu de certains politiciens, qui, par n’importe quelle ruse, voudront y passer et atteindre leur but.
De la manière que nous combattons une injustice et des pratiques destructrices des institutions républicaines de ce pays, nous devons être dans l’obligation de traduire notre citoyenneté théoriquement irréprochable, en des actes quotidiennement responsables.

Mais hélas, le scénario fait montre d’un petit groupe d’activistes, donneurs de leçons, encore plus déconnectés des cours de pratiques civiques.
Il nous sera très difficile de dissocier l’activiste, du ”trafiquant” de faux documents, de la manière que tout ce qui entrave le bon fonctionnement de la république est un motif suffisant pour interpeller le premier homme de la république.
Nul n’est au dessus des lois et par conséquent, tout délit de nature à affaiblir les principes républicains, doit être traduit devant les tribunaux.
Le nouveau type de sénégalais prôné, serait-il l’activiste du jour et faussaire la nuit tombée ?
De tels comportements, je condamne !

Et je condamne aussi cette façon de surveiller les faits et gestes de tout opposant au régime.
Yen A M” est un mouvement respectueux, qui a toujours été au front. Mais face à cette situation où certains de ses membres sont interpellés pour des faits graves aussi flagrants, la première des décisions, devrait de porter plainte contre ceux là qui ternissent son image.

Papa CISSÉ
Responsable à la coordination de Keur Massar, de la RV

Dans ma meme carégorie