Selon les bribes des procès-verbaux livrés et qui concerne le rapport médical de Adji Sarr, après consultation dans un laboratoire spécialisé, il est fait état de sa déchirure de l’hymen qui n’est pas récente.

Vingt quatre heures après les faits, Adji Sarr a été consultée dans un laboratoire spécialisé et les résultats sont sans appel: déchirure de l’hymen, mais qui n’est pas nouvelle. En termes clairs, la thèse des viols répétés pourrait être confirmée.

Pour rappel, Adji Sarr, masseuse de son état a porté plainte et accusé le député Ousmane Sonko pour viols répétés et menaces de mort. Ce dernier est sous la procédure de la levée de son immunité parlementaire.