Informer, communiquer, éduquer et sensibiliser. Tels sont les objectifs de la série ‘’C’est la vie’’ dont la 2e saison a été lancée, ce jeudi, au Canal Olympia.

Les histoires racontées ici sont de Marguerite Abouet et Alexandre Rideau. Elle sera diffusée sur A+, du 18 octobre au 20 novembre, du lundi au jeudi.

La 2e saison de la série ‘’C’est la vie’’ a été lancée, ce jeudi, au Canal Olympia de Dakar. Une série qui résume le quotidien de gens dont la vie tourne autour d’un centre de santé qui essaie, tant bien que mal, de gérer des difficultés pour soigner les habitants du quartier imaginaire de ‘’Ratanga’’. Là-bas, l’existence oscille entre joies, malheurs, travail et vie familiale. Cette aventure est racontée par le biais de quatre femmes : Assitan, Korsa, Magar et Emadé.

Ces 4 ‘’héroïnes’’ de la série interviennent dans le milieu hospitalier et aborde des thématiques comme la santé maternelle et infantile, les violences faites aux femmes, l’éducation sexuelle ou la planification familiale. ‘’C’est la vie’’ propose un regard franc et humain sur une Afrique sans fard, surprenante et attachante, où des groupes sociaux différents se croisent, s’aiment, se trahissent et cherchent à se comprendre. Les vies se vivent au gré des intrigues et des manipulations. Ces personnages hauts en couleur nous font partager leurs craintes et leurs espoirs qui sont traités sans manichéisme, ni condescendance. Le ton est humoristique, sans pour autant gommer les aspects dramatiques et sensibles’’, indique le synopsis de la série.

En outre, la série veut tout simplement, à travers du divertissement, sensibiliser les Africains sur des problèmes de santé publique sur le continent.

Dans cette nouvelle saison, qui sera diffusée à partir du 18 octobre, les téléspectateurs de la chaîne A+ y retrouveront tous leurs personnages préférés ainsi que de nouveaux visages pour des histoires toujours plus passionnantes. Le centre de santé du quartier de ‘’Ratanga’’ est devenu incontournable et fera face à différents rebondissements, après qu’un cas d’Ebola y est suspecté. ‘’Cette nouvelle saison signe le retour dans le centre de santé qui s’est désormais inscrit pleinement dans l’environnement des ‘’Ratangué’’.

La comédie nous entraîne au rythme d’histoires joyeuses, mais également des moments tragiques. Ce qui, finalement, est le propre de la vie d’un hôpital. ‘’Nous sommes heureux d’avoir renouvelé le tournage de cette saison à Dakar, là où tant de talents éclosent, chaque année’’, déclare la coproductrice Marguerite Abouet. Pour le directeur de A+, Damiano Malchiodi, ‘’la chaîne est fière de diffuser en première la deuxième saison de ‘’C’est la vie’’. Cette belle production est représentative de nos investissements dans la création africaine et la promotion des talents du continent’’.

Il faut noter que cette production, soutenue par cette chaine du groupe Canal, est tournée au Sénégal. Elle entre dans le cadre de la promotion du cinéma africain. Elle réunit, par ailleurs, plusieurs réalisateurs du continent parmi lesquels on retient Lionel Meta (Cameroun), Lucrèce D’Almeida (Bénin), Idrissa Guiro et Fatou Kandé Senghor (Sénégal), Salimata Tapily (Mali), Magagi Issoufou (Niger) et Tom Ouédraogo (Burkina Faso).