LIMAMETTI.COM – Les derniers événements marqués par la récurrence des cas d’immigration clandestine de Sénégalais, via l’océan, a fait sortir le président de Pastef-Les Patriotes. Dans une vidéo partagée sur sa page Facebook hier, mardi 27 octobre, Ousmane Sonko a estimé que la reprise de ce phénomène ne fait qu’illustrer l’échec du président Macky Sall, qui avait promis 100.000 à 150.000 emplois par an aux jeunes du pays. Il l’accuse ainsi de trahison et estime qu’il devait démissionner.

A lire aussi : Les nouveaux mots d’ordre d’Ousmane Sonko à ses militants

D’attaque contre le régime en place, comme à l’accoutumée, le leader de Pastef-Les Patriotes s’est défoulé sur le président de la République, Macky Sall et son régime, concernant l’immigration clandestine via la mer, qui prend des proportions inquiétantes.

Dans une vidéo en Wolof partagée sur sa page Facebook hier, mardi 27 octobre, Ousmane Sonko a dit tenir pour responsable le chef de l’Etat, Macky Sall, qui aurait échoué. Relevant qu’un pays ne se gère pas dans la duperie, il a estimé que la reprise de ce phénomène montre à suffisance que le président Sall a littéralement échoué, car il avait promis aux jeunes Sénégalais, en 2012, de créer entre 100.000 et 150.000 emplois par an, soit 500.000 à 750.000 emplois durant 5 ans. Il reste ainsi persuadé que si le chef de l’Etat avait respecté son engagement durant son premier mandat, il n’y aurait pas la reprise de ce phénomène d’immigration clandestine par les eaux.

Pis, il rappelle à Macky Sall d’avoir promis encore 1 million d’emplois, alors qu’il n’avait pas tenu la promesse du premier mandat. Poursuivant sur sa logique, il dira que le président s’était engagé à construire 15.000 logements sociaux, lors de son premier septennat et qu’il en promet encore 100.000 pour ce deuxième mandat. Cela, alors que la première promesse n’a pas été tenue.

Suffisant pour le président de Pastef-Les Patriotes de dire qu’on ne dirige pas un pays dans la tromperie et des promesses impossibles à réaliser. Revenant sur les différents programmes mis en place par le régime en place, à savoir le FONSIS, le FONGIP, ANPEJ, DER, PRODAC, qui auraient engloutis, à son avis, beaucoup de milliards, Ousmane Sonko dira que tous sont des échecs car les jeunes pour qui étaient destinés ces programmes sont ceux-là qui prennent les pirogues pour rejoindre l’Europe. Brocardant ainsi ces différents programmes, il précisera que ce sont les ressources du pays qui peuvent donner de l’emploi aux jeunes. A ce niveau, Sonko s’est désolé que le président Macky Sall ait vendu toutes les ressources du pays à vil prix aux étrangers.

Pour lui, Macky Sall a trahi le peuple sénégalais pour n’avoir pas respecté ses engagements et devrait rendre sa démission pour indiquer au peuple qu’il n’est pas capable de diriger ce pays. Pour autant, il a appelé les jeunes à raison garder car l’immigration clandestine n’est pas la solution en dépit de la trahison du président Macky Sall. Aux jeunes, il a fait savoir que le Sénégal a plus de ressources que l’Europe. Ce qu’il faut, selon lui, c’est une prise de responsabilité des Sénégalais pour ne plus laisser les hommes politiques qui ne représentent pas 1% de la population, dilapider les ressources du pays.

A lire aussi: Macky Sall présente ses Condoléances aux familles des jeunes et se fait lyncher sur la toile