Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé, ce lundi au cours du lancement officiel du Programme d’appui à la modernisation de l’administration (Pama), que les nouvelles recrues dans la fonction publique devront désormais subir une formation de plus de 20 jours, sur les fondamentaux de l’Etat avant leur intégration définitive.

«Je vais décider de prendre une mesure exigeant la formation des nouvelles recrues de l’administration avant leur recrutement définitif», a-t-il déclaré réitérant dans la foulée sa «forte volonté» de bâtir une véritable administration de développement mieux à même d’assumer pleinement son rôle de locomotive de la performance et de vecteur de la compétitivité de notre économie.

«Il s’agira, selon lui, de les inculquer la culture de l’Etat, de l’éthique et de la déontologie. Ces recrues seront initiées aux fondamentaux de l’administration pendant trois semaines ». Motivant sa mesure, le président de la République pense que «dans un monde à mutation continue et de globalisation qui accentue la compétition internationale, il est primordial de consolider en permanence l’amélioration d’une gestion publique et l’existence de performance de l’administration ».