Après le communiqué rendu public par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur pour démentir l’information selon laquelle, le gouvernement du Sénégal s’est engagé à réparer le préjudice subi par Karim Wade pour se conformer aux constatations du Comité des droits de l’Homme de l’Onu, le journal Libération informe que Moustapha Ka, le directeur des droits de l’Homme qui avait fait la déclaration devant le Comité des Nations Unies pour les Droits de l’Homme, est convoqué par le ministre de la justice pour une séance d’explication.

A en croire nos confrères, La sortie du haut fonctionnaire de l’État du Sénégal devant le Comité des Nations Unies pour les Droits de l’Homme n’a pas été bien accueillie par le gouvernement sénégalais.