1er-mai-le-message-de-macky-sall-aux-travailleurs
1er-mai-le-message-de-macky-sall-aux-travailleurs

LIMAMETTI.COM_Le président sénégalais a profité de sa visite en France ce jeudi 27 août pour solliciter l’aide de l’actuelle locataire de l’Elysée suite aux dégâts causés par la pandémie du coronavirus sur l’économie des pays de l’Afrique.

Pour Macky Sall, la situation sanitaire actuelle a mis à terre tant l’économie mondiale que celle des pays africains. Mais pour s’en sortir, l’effort des pays à l’interne seul ne suffirait pas selon les propos de l’homme fort de Dakar.

Allègement de la dette publique…

La demande assez particulière formulée par le président sénégalais est relative à l’allègement conséquent de la dette publique africaine et un réarrangement de la dette privée. Cette mesure aurait ainsi le mérite de permettre aux pays africains de disposer d’espaces budgétaires. « Je dois saluer le rôle du Président Emmanuel Macron qui a contribué à l’adoption par le G20 d’un moratoire sur le service de la dette jusqu’à la fin de l’année 2020. C’est une mesure appréciable, mais certainement insuffisante compte tenu de l’impact de la crise sur nos économies. » a déclaré dans un premier temps le président sénégalais.

Le Sénégal passe d’une croissance de 6,8% à 1,1%

« Si je prends l’exemple du Sénégal, d’après nos dernières estimations, notre taux de croissance économique passerait de 6,8 % à 1,1 %. C’est pourquoi l’Union Africaine souhaite travailler avec les partenaires pour une extension du moratoire du G20 jusqu’en 2021 », a-t-il poursuivi.

Rappelons que la visite du président sénégalais intervient dans un contexte assez particulier marqué par le coup d’Etat qu’il y a eu au Mali et surtout en pleine épidémie. Notons qu’il s’est prononcé devant l’université d’été du Medef, un puissant syndicat patronal français, près de Paris.