Modou Lo court toujours derrière ses sous. Depuis son combat contre Eumeu Sène, le nouveau Roi des arènes n’est pas encore dans tous ses fond. Il réclame son reliquat estimé à 25 millions.

Selon nos confrères de Sunulamb, c’est Tapha Diop le promoteur qui devait lui remettre la somme mais cela tarde toujours.

Tapha Diop avait même reconnu avoir cette dette envers les deux lutteurs, poursuit le quotidien, et avait promis de s’en acquitter. Mais jusqu’à présent, le Roi des arènes, qui prépare son combat contre Ama Baldé n’a toujours reçu son argent.