Remaniement…La liste des Ministères qui doivent fusionner ou disparaître
Remaniement…La liste des Ministères qui doivent fusionner ou disparaître

Pour rendre plus efficace l’action gouvernementale : Macky Sall doit regrouper certains ministères

Rendre plus opérationnelle et plus efficace l’action de la prochaine équipe gouvernementale qui sera mise sur pied à l’issue du remaniement ministériel, c’est l’immense défi auquel le Chef de l’Etat va être confronté. Le Président de la République Macly Sall doit répondre aux nombreuses attentes des populations. Raisons pour lesquelles, il a été réélu à l’issue de la présidentielle de 2019.

L’action gouvernementale ne pourra être rendue plus opérationnelle et plus efficace que lorsqu’elle sera mieux coordonnée par un Premier ministre dont la suppression du poste dans l’architecture institutionnelle est lourdement ressentie. Bon nombre d’observateurs en sont venus à ce constat. La suppression du poste de Premier ministre a créé un très grand vide dans l’activité gouvernementale.

Lire aussi l’article : Macky confie le chemin de fer au président des amis de Macron

Pour rendre encore toujours plus efficace et plus opérationnelle, l’activité de ses ministres, le Président de la République doit songer à la réduction de la taille du gouvernement. L’activité gouvernementale s’est montrée si défaillante ces dernières années que l’opinion ne manque de dénoncer de plus en plus la pléthore de ministres qu’il y au Sénégal.

Des ministres payés grassement avec l’argent du contribuable à ne rien faire. D’où l’urgence pour le Président de la République Macky Sall de regrouper des départements en une seule entité ministérielle.

  • Le ministère de l’Economie doit retrouver les Finances et le Budget.
  • L’Agriculture et l’Elevage peuvent et doivent se regrouper en un seul ministère.

Le premier Président de la République du Sénégal, feu Léopold Sédar Senghor avait d’ailleurs toujours regroupé ces deux départements en un seul ministère. C’est ce que faisait Abdou Diouf à un moment. Le Président de la République Me Abdoulaye Wade lors de la constitution de sa première équipe gouvernementale à son accession au pouvoir, avait regroupé les deux entités en un seul ministère qui avait été confié à Pape Diouf.

Le ministère du Travail est détaché de la Fonction publique, depuis quelques années. Alors que la tradition républicaine avait toujours été que les deux se retrouvent en une seule entité.

Les ministères de l’Education, de l’Enseignement supérieur, et de la Formation professionnelle doivent être regroupés, comme cela avait été le cas, à plusieurs reprises dans le passé, au Sénégal. Tout comme le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Parmi ces ministères qui partagent les mêmes départements, le président doit écraser des secteurs qui n’existent que de nom :

Moustapha DIOP, Ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes industries qui partage un département avec Madame Aminata Assome DIATTA, Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises
Ndèye Tické NDIAYE DIOP Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications et Madame Zahra Iyane THIAM Ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et Solidaire
La liste est loin d’être exhaustive. Car plusieurs ministères peuvent et doivent être fusionnés.

La rédaction de Xibaaru