Renouvellement du Parc automobile : Où sont passés les 900 milliards de FCFA de Omar Youm filés à EMG automobile?
Renouvellement du Parc automobile : Où sont passés les 900 milliards de FCFA de Omar Youm filés à EMG automobile?

Il y a maintenant une année que le contrat a été signé entre le  ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement dirigé à l’époque  par Me El Hadji Omar Youm et la filiale EMG sur le renouvellement du parc automobile des minibus 7 places. A l’heure actuelle, le dossier semble être aux oubliettes ou du moins tarde à prendre  son envol

900 milliards de FCFA, c’était la somme colossale  qui a été débloquée par l’Etat du Sénégal pour le renouvellement du parc automobile des minibus qui doivent remplacer les 7 places. Le marché  sans appel d’offres, a été filé,  comme le disait le journaliste Adama Gaye, au puissant patron d’EMG Automobile.

Depuis lors, les choses avancent à pas de caméléon. En effet, selon des sources de Dakarleaks, les 300 bus qui ont été présentés au Président Macky Sall dorment toujours dans les garages de EMG. Des véhicules pourtant jugés trop cher pour les bénéficiaires.  En effet, le minibus devrait coûter 19 millions F CFA (hors taxe) et pour en  bénéficier, il faut être transporteur bénéficiant d’un agrément et remplir les critères financiers pour bénéficier d’un crédit bancaire ou acquérir sans financement bancaire mais aussi disposer d’un véhicule dans le transport interurbain avec licence. La priorité du renouvellement sera accordée aux ’’7 places’’, aux cars-rapides, et aux ’’Ndiaga-Ndiaye’’.

C’est cette année que le projet devait officiellement démarrer pour  un potentiel d’environ 45 000 véhicules à remplacer sur une période de cinq ans.

Puisque l’année prochaine 2022, tous les véhicules âgés de plus de 25 ans seront interdits de transport public. Et tous les véhicules retirés iront à la casse, à l’exception des échantillons qui serviront de véhicules de collection ou ceux qui seront dans un Musée, retraçant l’histoire des moyens de transport au Sénégal.

En attendant, les bénéficiaires attendent toujours  le premier lot de  1000 minicars qui seront importés avant le début des rassemblement des pièces  au Sénégal.

Dakarleaks.com