Cette semaine la brigade de recherches de la gendarmerie a mis la main à 49 cybercriminels qui se cachaient dans le quartier très discret de Ouakam. La bande de malfaiteurs était composée de nigérians, ivoiriens et sénégalais.
Lire aussi l’article: Fama Thioune très amoureusr de son mari

Pour en avoir le coeur net sur cette affaire, nos confrères de 7 TV ont fait une descente sur les lieux. Il s’agit d’un micro trottoir adressé aux populations qui n’ont rien vu venir.