Dans le mille! Dakarposte avait vu juste en révélant ex exclusivité les démissions  de Mamoudou Ibra Kane, Alassane Samba Diop entre autres. Nous écrivions également qu’ils ont choisi de s’implanter dans un premier  temps à Liberté 6 précisément sur l’immeuble communément appelé JVC situé sur l’intersection serpentant l’allée dite deux voies et Liberté 6.

Eh bien, pour paraphraser ce terme fort usité par l’autre, dakarposte, qui suit comme de l’huile sur le feu l’évolution de la situation dans les deux “camps” (chez Youssou NDOUR et chez Mamoudou ) a encore appris que le groupe de presse qui va porter , officiellement, l’estampille de Mamoudou Ibra Kane, Boubacar Diallo et Alassane Samba Diop, sera dénommé I.MEDIAS EVents. Du moins, sauf revirement.

Aussi, tenons-nous de nos réseaux de renseignements, qui ont fini d’infiltrer ce groupe de presse comme tel est le cas avec l’organe médiatique de You entre autres, que Mamoudou Ibra Kane sera le grand manitou, autrement dit, il va piloter le business, mais il sera secondé par Alassane Samba Diop dit “Lazou”. Quid de Dj Boub’s?

Des informations en possession de dakarposte, l’homme des rêves de Mame Diarra, qui se retrouve avec un rang de DG avec à la clef des avantages qui ne courent pas les rues, aura le fardeau de piloter tout ce qui tourne autour du marketing et du volet commercial en sus bien évidemment de ses prestations d’animateur rompu à la tâche.

Ils ont d’ailleurs démarrer leurs réunions de rédaction et de coordination et vont démarrer avec une radio avant de “s’attaquer” à une télé etc…

“Mais, leur matériel, comme l’annonçait dakarposte, il y’a un an, est déjà en place ” nous souffle une de nos sources au fait de leurs activités. Laquelle, nous apprend que Mamoudou et Co ont jeté leur dévolu sur le format “société holding”.

En fait, ils vont mettre sur pied un groupe de sociétés. Qui aura pour vocation de regrouper des associés ou actionnaires; lesquels ont d’un commun accord souhaité  acquérir une influence significative dans les sociétés détenues. “Ils n’avaient pas cet avantage là chez Youssou Ndour et cela explique d’une part leurs démissions en cascade” conclut la source.

Nous y reviendrons amplement notamment avec des révélations sur leur “link” jusque-là méconnu avec le Big Boss de la fédération Guinéenne de Football Antonio Suarez entre autres connexions jusque-là insoupçonnées.

Avec Dakarposte